Paiement en ligne
Résiliation d’un marché à forfait par le maître d’ouvrage

Résiliation d’un marché à forfait par le maître d’ouvrage

Publié le : 19/11/2019 19 novembre nov. 11 2019

Le marché à forfait est un contrat conclu entre un entrepreneur et un maître d’ouvrage, pour la réalisation d’un ouvrage à prix fixe. Cette spécificité implique que les conditions tarifaires de la réalisation de la construction ne pourront pas évoluer, sauf accord du maître d’ouvrage. L’ouvrage sera réalisé quoi qu’il arrive, et ce même si le prix payé est supérieur ou inférieur au coût réel des travaux. 

Bien que le droit des contrats soit régi par le principe de la force obligatoire des conventions (« les contrats légalement formés tiennent lieu de loi à ceux qui les ont faits » article 1103 du Code civil), les contrats de marché à forfait dérogent à cette règle, puisque le maître d’ouvrage à la faculté de le résilier de manière unilatérale. 

Les conditions de résiliation 

Le Code civil donne la possibilité au maître d’ouvrage de résilier le marché à forfait sur sa seule volonté (article 1794). Cela implique qu’il n’a pas à motiver sa décision, ni justifier d’une faute de la part de l’entrepreneur. Il s’agit d’un pouvoir discrétionnaire et exclusif offert au maître d’ouvrage, qui peut par exemple user de ce droit pour confier la réalisation du reste de l’ouvrage à un autre entrepreneur. 
Cependant, de manière constante, les juges se refusent à reconnaître l’exercice de ce droit lorsque l’ouvrage est presque achevé. 

A noter cependant que la résiliation unilatérale offerte au maître d’ouvrage dans le cadre d’un marché à forfait n’est pas une disposition d’ordre public, par conséquent les parties peuvent y déroger de manière contractuelle en interdisant cette faculté. 

Toutefois, même si le contrat stipule qu’il est interdit pour le maître d’ouvrage de résilier sans motif la relation contractuelle, lorsque la convention se réfère à la norme AFNOR P 03-001, en vertu de l’article 22.1.2.1, le maître d’ouvrage pourra toujours résilier, sans préavis, pour faute lorsqu’il y a tromperie grave de l’entrepreneur sur la qualité d’exécution des travaux. 

Les conséquences de la résiliation

Bien qu’il dispose de la possibilité de résilier sans avoir à motiver sa décision, le maître d’ouvrage est cependant redevable d’une contrepartie envers l’entrepreneur qui ne peut pas subir de préjudice du fait de la rupture du contrat. 

Ainsi, le maître d’ouvrage doit indemniser l’entrepreneur de toutes ses dépenses, de tous ses travaux et de tout ce qu’il aurait pu gagner dans cette entreprise. Concrètement, il s’agit du paiement des travaux réalisés au moment de la rupture, de tous les frais engagés (achats de matériaux, de matériels et l’amortissement de ces derniers, l’embauche de main d’œuvre…), ainsi que les profits que l’entrepreneur aurait pu tirer s’il avait réalisé la construction jusqu’à la fin, à l’exclusion cependant de l’indemnisation de la perte de chance. 

Historique

  • Qu’est-ce que la Déclaration Attestant l’Achèvement et la Conformité des Travaux (DAACT) ?
    Publié le : 23/12/2019 23 décembre déc. 12 2019
    Actualités
    Qu’est-ce que la Déclaration Attestant l’Achèvement et la Conformité des Travaux (DAACT) ?
    Le titulaire d’un permis de construire ou d’aménager (ou son mandataire), a l’obligation d’adresser une déclaration attestant l’achèvement et la conformité des travaux effectués en vertu de l’autorisation d’urbanisme.  Les formalités  Le dépôt de la DAACT se fait en mairie via un formulaire...
  • Acceptation de l’ouvrage avec réserves : la responsabilité décennale peut être engagée
    Publié le : 04/12/2019 04 décembre déc. 12 2019
    Actualités
    Acceptation de l’ouvrage avec réserves : la responsabilité décennale peut être engagée
    L’article 1792 du Code civil pose pour principe que tout entrepreneur ayant participé à la construction d’un ouvrage, est susceptible de voir sa responsabilité engagée dans un délai de dix ans à compter de la réception.  Ce principe s’applique lorsque des dommages sont constatés et compromettent...
  • Les parties communes d’une copropriété
    Publié le : 22/11/2019 22 novembre nov. 11 2019
    Actualités
    Les parties communes d’une copropriété
    La définition donnée aux parties communes est posée par la loi du 10 juillet 1965 (n°65-557), dans son article 3, qui précise qu’elles correspondent aux parties des bâtiments ou des terrains affectés à l’usage ou à l’utilité de tous les copropriétaires, ou de plusieurs d’entre eux.  Ce même ar...
  • Résiliation d’un marché à forfait par le maître d’ouvrage
    Publié le : 19/11/2019 19 novembre nov. 11 2019
    Actualités
    Résiliation d’un marché à forfait par le maître d’ouvrage
    Le marché à forfait est un contrat conclu entre un entrepreneur et un maître d’ouvrage, pour la réalisation d’un ouvrage à prix fixe. Cette spécificité implique que les conditions tarifaires de la réalisation de la construction ne pourront pas évoluer, sauf accord du maître d’ouvrage. L’ouvrage s...
  • Litige avec un architecte et clause de conciliation obligatoire
    Publié le : 18/11/2019 18 novembre nov. 11 2019
    Actualités
    Litige avec un architecte et clause de conciliation obligatoire
    Certains contrats d’architectes comportent une clause de conciliation obligatoire préalable. Une telle stipulation a vocation de prévoir qu’en cas de différend, les parties saisissent le Conseil régional de l’Ordre des architectes, avant toute procédure judiciaire, à l’exception de demandes conse...
  • La réception des travaux
    Publié le : 14/11/2019 14 novembre nov. 11 2019
    Actualités
    La réception des travaux
    La phase la réception des travaux constitue la dernière étape du chantier, lorsque ce dernier est terminé et que le bien est prêt à être livré. Elle est organisée par la partie la plus diligente et permet normalement la remise des clés.  Il s’agit d’une formalité obligatoire et importante puis...
<< < ... 3 4 5 6 7 8 9 > >>
Information sur les cookies
Nous avons recours à des cookies techniques pour assurer le bon fonctionnement du site, nous utilisons également des cookies soumis à votre consentement pour collecter des statistiques de visite.
Cliquez ci-dessous sur « ACCEPTER » pour accepter le dépôt de l'ensemble des cookies ou sur « CONFIGURER » pour choisir quels cookies nécessitant votre consentement seront déposés (cookies statistiques), avant de continuer votre visite du site. Plus d'informations
 
ACCEPTER CONFIGURER REFUSER
Gestion des cookies

Les cookies sont des fichiers textes stockés par votre navigateur et utilisés à des fins statistiques ou pour le fonctionnement de certains modules d'identification par exemple.
Ces fichiers ne sont pas dangereux pour votre périphérique et ne sont pas utilisés pour collecter des données personnelles.
Le présent site utilise des cookies d'identification, d'authentification ou de load-balancing ne nécessitant pas de consentement préalable, et des cookies d'analyse de mesure d'audience nécessitant votre consentement en application des textes régissant la protection des données personnelles.
Vous pouvez configurer la mise en place de ces cookies en utilisant les paramètres ci-dessous.
Nous vous informons qu'en cas de blocage de ces cookies certaines fonctionnalités du site peuvent devenir indisponibles.
Google Analytics est un outil de mesure d'audience.
Les cookies déposés par ce service sont utilisés pour recueillir des statistiques de visites anonymes à fin de mesurer, par exemple, le nombre de visistes et de pages vues.
Ces données permettent notamment de suivre la popularité du site, de détecter d'éventuels problèmes de navigation, d'améliorer son ergonomie et donc l'expérience des utilisateurs.