Paiement en ligne
Trouble anormal du voisinage et responsabilité du maître d'œuvre

Trouble anormal du voisinage et responsabilité du maître d'œuvre

Publié le : 15/10/2020 15 octobre oct. 10 2020

La construction d’un ouvrage n’est pas uniquement toujours source de contentieux liés aux règles d’urbanisme. Il arrive que des litiges apparaissent à l’étape même du chantier, lorsque des voisins sont gênés par les bruits de construction.  
Dans cette hypothèse, le maître d’œuvre peut être contraint d’indemniser les propriétaires ou les locataires des fonds voisins, et ensuite exercer un recours contre le maître d’œuvre, sous certaines conditions, comme l’a récemment rappelé la Cour de cassation. 


Dans les faits, un maître d’œuvre confie à une société des travaux de construction d’un auditorium, de logements et de parking souterrains, lesquels nécessitent des opérations de démolition et de fondations, confiées à d’autres sociétés. 
Au cours des travaux, le syndicat des propriétaires d’un immeuble voisin se plaint de nuisances sonores liées à ces activités et obtient, après expertise, le droit à indemnisation par le maître d’ouvrage pour trouble anormal du voisinage. 
Le maître d’ouvrage appelle alors en garantie le maître d’œuvre et les différentes sociétés intervenant au chantier, ainsi que leurs assureurs, pour qu’ils soient substitués et garantissent la condamnation prononcée à son encontre. 

Alors qu’il considère que le maître d’œuvre est chargé d’une mission globale d’organisation des travaux et est à ce titre responsable de plein droit des troubles anormaux de voisinage causés par les travaux résultant de ces tâches, sa demande est rejetée par la Cour d’appel. Les juges du fond considèrent qu’il n’a pas commis de faute et qu'il n'est pas à l'origine des bruits excessifs.

La Haute juridiction confirme cette décision au motif que « Le maître de l’ouvrage, subrogé dans les droits des voisins victimes de troubles anormaux du voisinage, ne peut agir contre ses constructeurs que si les troubles subis sont en relation de cause directe avec la réalisation des missions qui leur ont été confiées ». 

Ainsi, pour que le maître d’œuvre soit tenu responsable des nuisances sonores occasionnées, ces dernières doivent en plus de générer des bruits excessifs, avoir pour origine directe la réalisation de la mission qui lui est confiée. 
Dans les faits, la société chargée de la maîtrise d’œuvre n’a pas manqué de donner des directives aux autres entreprises à l’origine du trouble et intervenant sur le chantier, et notamment celle de travailler durant les heures légales c’est-à-dire du lundi au samedi de sept heures à vingt heures, elle n’a donc pas manqué à sa mission, et n’a pas elle-même causé les bruits excessifs. 

Le cabinet VILA Avocat intervient uniquement en Droit de la construction, de l’immobilier et de l’urbanisme, il se tient à votre disposition, pour toute précision complémentaire. Nos avocats vous accompagnent en phase amiable comme contentieuse pour défendre et faire valoir vos droits.

Référence de l’arrêt : Cass. Civ 3ème 14/05/2020 n°18-22.564
 

Historique

  • Action en garantie des vices cachés et délai butoir de la prescription extinctive
    Publié le : 10/11/2020 10 novembre nov. 11 2020
    Actualités
    Action en garantie des vices cachés et délai butoir de la prescription extinctive
    En matière immobilière, l’action en garantie des vices cachés permet à l’acquéreur qui découvre, postérieurement à l’acquisition, un problème qui n’était pas apparent lors de la vente, et qui a pour effet de rendre le bien impropre à sa destination ou d’en diminuer l’usage, d’obtenir l’annulation...
  • Absence de garantie de livraison et faute intentionnelle
    Publié le : 05/11/2020 05 novembre nov. 11 2020
    Actualités
    Absence de garantie de livraison et faute intentionnelle
    Dans le cadre d’un contrat de construction de maison individuelle (CCMI), la garantie de livraison à prix et délais convenus est obligatoire. Il s’agit d’une caution solidaire donnée par un établissement de crédit, une société de financement ou une entreprise d'assurance agréés à cet effet, couvr...
  • Trouble anormal du voisinage et responsabilité du maître d'œuvre
    Publié le : 15/10/2020 15 octobre oct. 10 2020
    Actualités
    Trouble anormal du voisinage et responsabilité du maître d'œuvre
    La construction d’un ouvrage n’est pas uniquement toujours source de contentieux liés aux règles d’urbanisme. Il arrive que des litiges apparaissent à l’étape même du chantier, lorsque des voisins sont gênés par les bruits de construction.   Dans cette hypothèse, le maître d’œuvre peut être cont...
  • Extension d'urbanisation des bords de rivage autorisée par le SCOT
    Publié le : 02/10/2020 02 octobre oct. 10 2020
    Actualités
    Extension d'urbanisation des bords de rivage autorisée par le SCOT
    Dans un article précédent, le cabinet revenait  sur le principe et le fonctionnement du Schéma de cohérence territoriale (SCOT), qui a vocation à planifier les grandes orientations en matière d’urbanisme.  En mars dernier, le Conseil d’État s’est prononcé sur la prise en compte de ce document da...
  • Zones exposées à l'aléas retrait et gonflement des sols argileux
    Publié le : 22/09/2020 22 septembre sept. 09 2020
    Actualités
    Zones exposées à l'aléas retrait et gonflement des sols argileux
    La loi ELAN parue en 2018 a mis en place une nouvelle obligation de réaliser une étude de sol concernant les ventes de terrains à bâtir et les contrats de construction portant sur la réalisation de maisons individuelles, situés en zones exposées à l’aléa retrait et gonflement des sols argileux. ...
  • Le vice de construction doit être différencié du défaut de livraison conforme : application à la copropriété
    Publié le : 15/09/2020 15 septembre sept. 09 2020
    Actualités
    Le vice de construction doit être différencié du défaut de livraison conforme : application à la copropriété
    Dans le cadre d’une construction d’un lot de copropriété en VEFA (vente en l’état futur d’achèvement), le contrat de vente d'un lot ou d'une fraction de lot doit mentionner la superficie de la partie privative de ce lot, ou de cette fraction de lot.  Si après construction la superficie est infér...
<< < 1 2 3 4 5 6 7 ... > >>
Information sur les cookies
Nous avons recours à des cookies techniques pour assurer le bon fonctionnement du site, nous utilisons également des cookies soumis à votre consentement pour collecter des statistiques de visite.
Cliquez ci-dessous sur « ACCEPTER » pour accepter le dépôt de l'ensemble des cookies ou sur « CONFIGURER » pour choisir quels cookies nécessitant votre consentement seront déposés (cookies statistiques), avant de continuer votre visite du site. Plus d'informations
 
ACCEPTER CONFIGURER REFUSER
Gestion des cookies

Les cookies sont des fichiers textes stockés par votre navigateur et utilisés à des fins statistiques ou pour le fonctionnement de certains modules d'identification par exemple.
Ces fichiers ne sont pas dangereux pour votre périphérique et ne sont pas utilisés pour collecter des données personnelles.
Le présent site utilise des cookies d'identification, d'authentification ou de load-balancing ne nécessitant pas de consentement préalable, et des cookies d'analyse de mesure d'audience nécessitant votre consentement en application des textes régissant la protection des données personnelles.
Vous pouvez configurer la mise en place de ces cookies en utilisant les paramètres ci-dessous.
Nous vous informons qu'en cas de blocage de ces cookies certaines fonctionnalités du site peuvent devenir indisponibles.
Google Analytics est un outil de mesure d'audience.
Les cookies déposés par ce service sont utilisés pour recueillir des statistiques de visites anonymes à fin de mesurer, par exemple, le nombre de visistes et de pages vues.
Ces données permettent notamment de suivre la popularité du site, de détecter d'éventuels problèmes de navigation, d'améliorer son ergonomie et donc l'expérience des utilisateurs.