Paiement en ligne
L'étude géotechnique préalable : quand est-elle requise ?

L'étude géotechnique préalable : quand est-elle requise ?

Publié le : 25/10/2021 25 octobre oct. 10 2021

Depuis le 1er janvier 2020, et par application de la loi ELAN du 23 novembre 2018, certaines constructions sont soumises à un préalable de réalisation d’étude géotechnique obligatoire. 
Le cabinet VILA Avocats vous propose de revenir ce mois-ci sur les constructions soumise à cette obligation et la portée de la réalisation d’une telle étude. 

Une étude préalable géotechnique pour qui ? 

L’étude géotechnique obligatoire concerne uniquement les ventes de terrains non bâtis constructibles, pour des constructions concernées par un Plan de Prévention des Risques « gonflement et retrait des argiles », dont le site Géorisques.gouv répertorie les zones exposées à ce risque, et définit trois degrés d’intensité : faible, moyen et fort. 

Seuls les terrains situés dans une zone d’intensité moyenne ou forte ont l’obligation de réaliser l’étude géotechnique préalable. 

Les vendeurs de terrains à bâtir doivent alors annexer une étude géotechnique au compromis de vente, ou directement à l’acte authentique, le cas échéant le maître d’ouvrage devra en fournir une avant le début des travaux.

La non-réalisation de l’étude géotechnique et sa communication engage la responsabilité des professionnels qui pourront être poursuivis en réparation de désordre sur l’ouvrage bâti. 

Une étude géotechnique préalable pour quoi ? 

A proprement parler, le risque gonflement et retrait des argiles concerne des sols qui compte tenu de la succession d’événement climatique : pluies et sècheresses (retrait-gonflement), sont susceptibles de connaître des mouvements de terrains. 
Or, une telle situation peut affecter la solidité de l’ouvrage dont il est prévu l’édification, qui à termes peut connaître l’apparition de fissures, des effondrements, etc.

L’étude géotechnique préalable va permettre justement de limiter ces risques en identifiant les risques et en préconisant des techniques de construction permettant de les éviter, en définissant par exemple des seuils minimum d’hauteur de fondations, l’utilisation de matériaux plus résistants, ect. 

Une étude géotechnique préalable comment ? 

Un arrêté du 22 juillet 2020 fixe le contenu de l’étude géotechnique à réaliser dans les zones exposées au phénomène de retrait gonflement e prévoit la réalisation d’une phase d’étude du site suivi d’une phase d’investigation ou des prélèvements de sol sont au besoin réalisés, sur la base desquels les préconisations de construction sont effectuées. 

L’étude géotechnique préalable est payante et le prix varie en fonction du terrain et à une durée de validité de 30 ans. 

Historique

<< < 1 2 3 4 5 6 7 ... > >>
Information sur les cookies
Nous avons recours à des cookies techniques pour assurer le bon fonctionnement du site, nous utilisons également des cookies soumis à votre consentement pour collecter des statistiques de visite.
Cliquez ci-dessous sur « ACCEPTER » pour accepter le dépôt de l'ensemble des cookies ou sur « CONFIGURER » pour choisir quels cookies nécessitant votre consentement seront déposés (cookies statistiques), avant de continuer votre visite du site. Plus d'informations
 
ACCEPTER CONFIGURER REFUSER
Gestion des cookies

Les cookies sont des fichiers textes stockés par votre navigateur et utilisés à des fins statistiques ou pour le fonctionnement de certains modules d'identification par exemple.
Ces fichiers ne sont pas dangereux pour votre périphérique et ne sont pas utilisés pour collecter des données personnelles.
Le présent site utilise des cookies d'identification, d'authentification ou de load-balancing ne nécessitant pas de consentement préalable, et des cookies d'analyse de mesure d'audience nécessitant votre consentement en application des textes régissant la protection des données personnelles.
Vous pouvez configurer la mise en place de ces cookies en utilisant les paramètres ci-dessous.
Nous vous informons qu'en cas de blocage de ces cookies certaines fonctionnalités du site peuvent devenir indisponibles.
Google Analytics est un outil de mesure d'audience.
Les cookies déposés par ce service sont utilisés pour recueillir des statistiques de visites anonymes à fin de mesurer, par exemple, le nombre de visistes et de pages vues.
Ces données permettent notamment de suivre la popularité du site, de détecter d'éventuels problèmes de navigation, d'améliorer son ergonomie et donc l'expérience des utilisateurs.