Le pré-état daté dans le cadre d’une vente en copropriété

Le pré-état daté dans le cadre d’une vente en copropriété

Publié le : 16/01/2023 16 janvier janv. 01 2023

Toute opération de transfert de propriété d'un lot de copropriété, et dès lors qu’une promesse de vente est signée, suppose la transmission de nombreux documents relatifs à la gestion du bâtiment (règlement de copropriété, carnet d’entretien, etc.), parmi lesquels figure le pré-état daté, rendu obligatoire par la loi dite ALUR du 24 mars 2014. Ce document, qui ne doit pas être confondu avec l’état daté, est important en ce qu’il permet d’informer l’acquéreur de l’état financier du bien immobilier, en précisant les charges et travaux dus à la copropriété par le cessionnaire du lot. 

Le contenu de l’état pré état daté

Régit par l’article L 721-2 du Code de la construction, le pré-état daté concerne tout lot, fraction de lot, cession d'un droit réel immobilier relatif à un lot, ou fraction de lot d'un immeuble bâti à usage total ou partiel d'habitation et soumis au statut de la copropriété. 

Le document en lui-même contient les informations financières relatives à la copropriété, à savoir : ses charges courantes prévues au budget prévisionnel ainsi que celles hors budget, comme en attestent les deux exercices comptables préalables à la vente, ainsi que les sommes que l’acquéreur sera susceptible de devoir au syndicat des copropriétaires. 

En outre, le pré-état daté mentionne l’état global des impayés de charges au sein du syndicat et de la dette vis-à-vis des fournisseurs, et en présence d’un fonds de travaux, le montant de la part du fonds de travaux rattaché au lot principal vendu et le montant de la dernière cotisation au fonds versée par le copropriétaire vendeur au titre de son lot, sont renseignée au futur acquéreur. 

L’ensemble de ces informations doit être à jour et approuvé par l’assemblée générale de la copropriété. 

La transmission du pré état daté

Au plus tard transmis lors de la signature de la promesse de vente, la communication du pré état-daté est à la charge soit du syndic qui l’établit gratuitement ou contre paiement, soit du vendeur qui peut le constituer en réunissant l’ensemble des informations qui le compose, notamment via son accès extranet de la copropriété. 

Toute absence de délivrance expose le vendeur à un report du point de départ du délai de rétractation garantie à l’acquéreur, qui court normalement au lendemain de la première présentation de la lettre recommandée notifiant la promesse de vente, ou de sa remise en main propre. 
À défaut, le délai de rétractation débute au lendemain de la communication réelle du pré état daté. 


Le cabinet VILA AVOCATS intervient aussi bien en qualité de Conseil pré-contentieux, que dans le cadre d’un litige concernant les domaines du Droit de la construction, de la Copropriété, de l’immobilier et de l’urbanisme.  

Nous sommes à votre disposition, pour toute précision complémentaire.



 

Historique

  • Réparation des désordres : l’assureur dommages ouvrage est tenu à une réparation pérenne et efficace
    Publié le : 16/01/2023 16 janvier janv. 01 2023
    Actualités
    Réparation des désordres : l’assureur dommages ouvrage est tenu à une réparation pérenne et efficace
    En matière de construction, l’assurance dommages-ouvrage couvre le maître d’ouvrage pendant 10 ans, contre les éventuels vices et désordres de nature décennale, en permettant le préfinancement de leur réparation sans attendre que soit prise une décision de justice.  La Cour de cassation a rapp...
  • Le pré-état daté dans le cadre d’une vente en copropriété
    Publié le : 16/01/2023 16 janvier janv. 01 2023
    Actualités
    Le pré-état daté dans le cadre d’une vente en copropriété
    Toute opération de transfert de propriété d'un lot de copropriété, et dès lors qu’une promesse de vente est signée, suppose la transmission de nombreux documents relatifs à la gestion du bâtiment (règlement de copropriété, carnet d’entretien, etc.), parmi lesquels figure le pré-état daté, rendu o...
  • Secteur protégé et démolition d'un ouvrage : rappels sur les conditions
    Publié le : 22/12/2022 22 décembre déc. 12 2022
    Actualités
    Secteur protégé et démolition d'un ouvrage : rappels sur les conditions
    En matière de construction d’un bien immobilier qui contreviendrait à une règle d’urbanisme ou une servitude, la loi prévoit que lorsque le permis de construire est annulé par la juridiction administrative pour excès de pouvoir, la démolition de l’ouvrage peut être décidée.  Pour autant, des spé...
  • Erreur de superficie et délai d'action
    Publié le : 22/12/2022 22 décembre déc. 12 2022
    Actualités
    Erreur de superficie et délai d'action
    En matière de surface habitable, le Code de la construction et de l’habitation prévoit que celle-ci se calcule en référence à la surface de plancher construite après déduction des surfaces occupées par : les murs, cloisons, marches et cages d'escaliers, gaines, embrasures de portes et de fenêtres...
  • Travaux et règles générales en matière de raccordement aux réseaux
    Publié le : 22/12/2022 22 décembre déc. 12 2022
    Actualités
    Travaux et règles générales en matière de raccordement aux réseaux
    Dans le cadre de travaux de rénovation ou d’un projet de construction, le raccordement aux différents réseaux de distribution consiste à viabiliser le terrain, c’est-à-dire lui donner accessibilité à l’eau voire au réseau des eaux usées, à l’électricité, ainsi qu’au réseau téléphonique.  Les mod...
  • Droits de visite et de communication de l'administration durant le chantier
    Publié le : 06/12/2022 06 décembre déc. 12 2022
    Actualités
    Droits de visite et de communication de l'administration durant le chantier
    Très peu de maîtres d’ouvrage le savent lorsqu’ils se lancent dans les opérations de construction consécutives à l’obtention de leur permis de construire, mais outre la visite effectuée in fine pour attester de la conformité et de l’achèvement, l’administration dispose d’un droit de visite durant...
<< < ... 4 5 6 7 8 9 10 ... > >>