Paiement en ligne
Impact du Covid-19 en droit de la copropriété

Impact du Covid-19 en droit de la copropriété

Publié le : 17/04/2020 17 avril avr. 04 2020

La propagation du Covid-19 et les mesures prises dans le cadre de la crise sanitaire qui touche actuellement le pays, paralysent un grand nombre d’activités. Via la loi d’urgence du 23 mars 2020 pour faire face à l'épidémie de covid-19 (n°2020-290) et les ordonnances prises en conséquence, le gouvernent a précisé les règles temporaires, en adaptant le mode de fonctionnement des copropriétés afin de faciliter leurs actions. 

L’organisation des assemblées générales

En matière d’assemblée générales des copropriétaires, la loi impose qu’une assemblée soit obligatoirement réunie dans le délai de six mois qui suit le dernier jour de l'exercice comptable précédent (article 14-1 loi du 10 juillet 1965 n°65-557). 
Cette assemblée est indispensable au fonctionnement de la copropriété puisqu’elle permet notamment de voter le budget prévisionnel, fixer et verser les provisions, etc… 

La clôture de l’exercice comptable des copropriétés intervenant pour la plupart en décembre, les assemblées doivent donc être prévues en ce moment, mais la mesure de confinement interdisant les rassemblements, le gouvernement a donc permis le report des assemblées générales. 
Si les conditions sont remplies et notamment si une assemblée générale précédente avait prévu cette possibilité, l’assemblée générale peut se tenir à distance, notamment par visioconférence et vote électronique. 

Le contrat de syndic

Conséquence directe du report des assemblées générales, certaines copropriétés dont le contrat de syndic arrive à expiration en période de crise sanitaire, pourraient se retrouver dépourvues de ce gestionnaire. 

Pour cela, il a été décidé de renouveler de plein droit les contrats arrivés à terme à compter du 12 mars 2020, sans que l'assemblée générale ait pu se réunir pour conclure un nouveau contrat de syndic, et jusqu’à la prise d'effet du nouveau contrat du syndic désigné par la prochaine assemblée générale des copropriétaires, tenue à la sortie de l'état d'urgence sanitaire, ou au plus tard le 31 décembre 2020.

Cette mesure n’est pas applicable lorsqu’une assemblée générale précédente a désigné un syndic dont le contrat prend effet postérieurement au 12 mars 2020. 

La gestion des copropriétés 

Pour le reste du fonctionnement des copropriétés, les modalités habituelles sont peu modifiées par la crise sanitaire, qui ne justifie pas par exemple le report des charges de copropriété, même si certains travaux et entretiens relatifs à ces charges sont interrompus. 

Le personnel employé par les copropriétés, pour la plupart non éligible au télétravail, peut continuer à se rendre sur son lieu de travail dans le respect des recommandations sanitaires, ou bénéficier des mesures d’arrêt de travail simplifié pour garde d’un enfant. Le syndicat de copropriétaires reste toutefois responsable de leurs conditions de travail.

Les travaux peuvent être maintenus, à la condition du respect des mesures sanitaires, à l’exception des travaux imposés par l’administration dont les délais de réalisation bénéficient d’une suspension, jusqu’à l'expiration d'un délai d'un mois à compter de la date de cessation de l'état d'urgence sanitaire. 
 

Historique

  • Les obligations du GE découlant des missions de division de propriété et d’implantation
    Publié le : 20/04/2020 20 avril avr. 04 2020
    Actualités
    Les obligations du GE découlant des missions de division de propriété et d’implantation
    1.    Définition  C'est l'article 1er de la loi no 46-942 du 7 mai 1946 (JO 8 mai) modifiée par la loi no 94-529 du 28 juin 1994 (JO 29 juin), qui donne la définition du géomètre.  Ainsi, le géomètre est un technicien exerçant une profession libérale qui, en son propre nom et sous sa responsa...
  • Impact du Covid-19 en droit de la copropriété
    Publié le : 17/04/2020 17 avril avr. 04 2020
    Actualités
    Impact du Covid-19 en droit de la copropriété
    La propagation du Covid-19 et les mesures prises dans le cadre de la crise sanitaire qui touche actuellement le pays, paralysent un grand nombre d’activités. Via la loi d’urgence du 23 mars 2020 pour faire face à l'épidémie de covid-19 (n°2020-290) et les ordonnances prises en conséquence, le gou...
  • Impacts du Covid-19 en matière de construction de logement
    Publié le : 06/04/2020 06 avril avr. 04 2020
    Actualités
    Impacts du Covid-19 en matière de construction de logement
    L’état de crise sanitaire liée à la propagation du virus Covid-19, et notamment les mesures de confinements ayant provoqué la fermeture de certaines entreprises, ou impactant directement le budget des ménages, ont de lourds impacts sur l’ensemble des secteurs d’activité, et celui de la constructi...
  • CCMI : Comment le résilier ou l’annuler ?
    Publié le : 01/04/2020 01 avril avr. 04 2020
    Actualités
    CCMI : Comment le résilier ou l’annuler ?
    Parce qu’il est nécessairement conclu par écrit et signé avant le début des travaux, le Contrat de Construction de Maison Individuelle (CCMI) offre une garantie de sécurité juridique au maître d’ouvrage, notamment en termes d’annulation ou de résiliation du contrat.  Avant tout commencement de...
  • CCMI et préfabrication : les précisions apportées par le décret du 6 février 2020
    Publié le : 16/03/2020 16 mars mars 03 2020
    Actualités
    CCMI et préfabrication : les précisions apportées par le décret du 6 février 2020
    La loi ELAN avait ouvert la voie à une adaptation des règles applicables aux contrats de construction de maison individuelle avec préfabrication, à celles du Code de la construction et de l’habitation. Un récent décret du 6 février 2020 est venu définitivement préciser ces nouveautés. A titr...
  • Destruction de la construction empiétant l’assiette d’une servitude de passage : nécessaire contrôle de proportionnalité
    Publié le : 11/03/2020 11 mars mars 03 2020
    Actualités
    Destruction de la construction empiétant l’assiette d’une servitude de passage : nécessaire contrôle de proportionnalité
    Juridiquement, l’assiette d’une servitude de passage correspond à l’endroit spécifique où s’exerce ce droit sur un terrain. Les règles en la matière empêchent au propriétaire d’un fonds servant, d’opérer en des actes qui auraient pour effet de diminuer l’exercice de la servitude, ou de la rendre...
<< < 1 2 3 4 5 6 7 ... > >>
Information sur les cookies
Nous avons recours à des cookies techniques pour assurer le bon fonctionnement du site, nous utilisons également des cookies soumis à votre consentement pour collecter des statistiques de visite.
Cliquez ci-dessous sur « ACCEPTER » pour accepter le dépôt de l'ensemble des cookies ou sur « CONFIGURER » pour choisir quels cookies nécessitant votre consentement seront déposés (cookies statistiques), avant de continuer votre visite du site. Plus d'informations
 
ACCEPTER CONFIGURER REFUSER
Gestion des cookies

Les cookies sont des fichiers textes stockés par votre navigateur et utilisés à des fins statistiques ou pour le fonctionnement de certains modules d'identification par exemple.
Ces fichiers ne sont pas dangereux pour votre périphérique et ne sont pas utilisés pour collecter des données personnelles.
Le présent site utilise des cookies d'identification, d'authentification ou de load-balancing ne nécessitant pas de consentement préalable, et des cookies d'analyse de mesure d'audience nécessitant votre consentement en application des textes régissant la protection des données personnelles.
Vous pouvez configurer la mise en place de ces cookies en utilisant les paramètres ci-dessous.
Nous vous informons qu'en cas de blocage de ces cookies certaines fonctionnalités du site peuvent devenir indisponibles.
Google Analytics est un outil de mesure d'audience.
Les cookies déposés par ce service sont utilisés pour recueillir des statistiques de visites anonymes à fin de mesurer, par exemple, le nombre de visistes et de pages vues.
Ces données permettent notamment de suivre la popularité du site, de détecter d'éventuels problèmes de navigation, d'améliorer son ergonomie et donc l'expérience des utilisateurs.